OPLPV logo

Appel solennel à l’unité des socialistes

Chère et cher camarade,

Un « Appel solennel à l’unité des socialistes » lancé par le Premier secrétaire du Parti Socialiste nous a été envoyé pour signature.

Nous, militantEs de la motion 4 « Oser. Plus loin. Plus vite », membres de la coordination nationale en lien permanent avec nos mandataires avons décidé de signer cet appel.

Pourquoi ? Parce qu’à l’heure où des « frondeurs et frondeuses » à qui viennent s’adjoindre des tenants de l’orthodoxie de gauche et d’autres qui veulent la fin de notre parti, nous pensons qu’ils risquent ensemble et pour des raisons différentes de devenir les fossoyeurs du PS.

Alors que le spectre du Front National rode, nous ne pouvons pas rester de marbre.

Toutefois, nous avons décidé d’accompagner nos signatures d’un communiqué qui nous est propre.

Nous tenons à rappeler que, nous, militantEs de la motion 4 :

- avons toujours été, depuis le congrès de Toulouse, une force de proposition auprès du Gouvernement et non une force d’opposition,

- concevons le Parti socialiste comme un parti de propositions rassemblant les socialistes de toutes sensibilités pour répondre aux enjeux du monde contemporain,

- pensons que le débat est notre richesse qui ne doit pas conduire à la division des socialistes,

- rappelons que le peuple nous a donné le pouvoir nous donnant aussi la responsabilité de travailler au service de la France.

Toutefois, nous regrettons les dysfonctionnements de notre Parti :

- qui n’est pas réellement à l’écoute de ses militantes et militants qui souhaitent participer aux grandes orientations à donner à notre Parti et bâtir les projets ensemble répondant aux enjeux actuels et à venir,

- qui ne voit pas la lassitude des militantes et des militants, investi-es dans toutes les campagnes électorales sur le terrain et dans le travail de réflexion des Etats Généraux, qui n’en peuvent plus de ces débats étalés sur la place publique donnant le spectacle de la division des socialistes,

- qui ne dénonce pas les méthodes de certaines fédérations qui ont déjà décidé entre-gens, comme le veut leur mauvaise habitude, et bien avant les votes des militants et des militantes, des « tickets » de têtes de liste aux cantonales sans respecter les représentants de notre motion, favorisant ainsi le cumul des mandats.

Notre soutien est donc un soutien lucide.

Nous ne signons pas un chèque en blanc à ceux et à celles qui tiennent les rennes de la majorité au sein de la Direction du Parti socialiste et des fédérations.

Nous signons cet appel sous réserve du respect des valeurs de nos piliers.

Les cantonales seront donc le creuset d’une nouvelle expérience. Nous ne voulons pas, qu’à l’image des précédents scrutins les candidatEs de la motion 4 soient méprisés et marginalisés.

Au sortir des cantonales nous ferons un nouveau bilan avec les signataires de notre motion qui a su rassembler un nombre conséquent de militantes et militants. Chaque élan positif que nous avons su mettre à disposition de notre Parti, depuis le dernier congrès, est l’un des gages pour que le Parti reste debout dans le respect réciproque des militantes de tous les militants.

La Coordination Nationale de la Motion 4 « Oser. Plus loin, plus vite »